Partagez ce site :

Site Officiel de la Mairie de Faverolles en Berry

Eglise Notre-Dame

Partagez cette page :

Edifice classé monument historique le 9 août 1930


Une église qui mérite le détour

Ancienne dépendance de la puissante abbaye bénédictine de Villeloin en Touraine, cette belle église romane (XIème siècle) fut remaniée à différentes époques (notamment à l’époque gothique).


Plus d'informations :


Commencez la découverte de ce patrimoine majeur en faisant un tour à l’extérieur

La nef




Montez les marches pour atteindre l’entrée principale de la nef (cette entrée est fermée). La voûte encadrant le portail en plein cintre comporte des claveaux (pierres taillées) du préroman ou du début du roman (limite de datation complexe). Ce portail est placé dans un avant-corps profond et massif typique aussi de cette époque qui donnait aux églises des narthex parfois surmontés d’un clocher.





La nef (XIème et XIIème siècles) est sans aucun doute la partie visible la plus ancienne bien que remaniée au XVème siècle et de façon régulière jusqu’à nos jours.

Les contreforts gothiques, consolidant l’édifice, viennent de ce fait, obstruer une partie des baies romanes.

En partie basse des murs de la nef, on remarque un appareil d’aspect fort ancien avec lames de silex posées en arêtes de poisson. Il faut là aussi rester prudent sur la datation de cette partie car l’appareillage reprend la forme typique de cette disposition du Moyen-âge sans en respecter toutes les « conventions ».






Le clocher

Le clocher, en forme de tour, fut probablement ajouté au XVIème siècle ou au XVIIème siècle. Sa position au niveau du chœur est rare dans la région où on le trouve plus souvent sur la 1ère ou 3ème ou 4ème travée de la nef.

L’abside


L’abside à 5 pans daterait du XIIème siècle. Elle est ornée de colonnes d’angle ayant de beaux chapiteaux à feuillage. De magnifiques modillons sculptés typiques du style roman soutiennent la corniche. Ils représentent des têtes d’homme généralement déformées, des éléments végétaux, etc…


Entrez maintenant dans l’édifice par le côté de la nef pour découvrir ses secrets intérieurs



La nef

La réalisation d’une voûte dans la nef (XVème / XVIème siècles) nécessita la construction de contreforts pour contrebuter les poussées créées sur les murs nord et sud. La nef, d’une largeur de 10 mètres, fut divisée en deux parties de largeurs inégales par quatre colonnes rondes et massives. De ces colonnes, s’élèvent de gracieuses nervures en « palmier » formant les voûtes d’ogives flamboyantes qui recouvrent les 4 travées.

On remarquera la nervure centrale de la dernière travée qui retombe sur un cul de lampe à tête humaine, sculpté dans un claveau de l’arcade du chœur. Le voûtement comporte des clés sculptées peintes.

La nef est éclairée par les baies romanes et une baie gothique ouvertes dans le mur sud.








On peut voir sur cette façade un ancien bénitier avec décor sculpté.

Le mur nord comporte un décor peint. Etant donné l’intérêt de l’édifice, une étude a été faite en 2008, en vue de travaux de restauration. L’effacement des badigeons de 1857 (plâtre avec faux joints peints en rouge) a fait apparaître les traces d’un décor ancien avec une scène qui représente « Saint Michel terrassant le dragon ».
Il est le prince de tous les bons anges, le chef des forces du ciel, des armées célestes, le Champion du Bien. C'est Saint Michel qui pèsera les âmes lors du Jugement dernier et qui emmènera les âmes des élus au Paradis. On dit qu'il est psychopompe. Pour les chrétiens de la plupart des Églises occidentales et orientales, l'archange Saint Michel est donc l'un de ceux à invoquer pour obtenir une protection contre les Démons.

Le chœur et l’abside

Le chœur, plus élevé que la nef, est voûté d’ogives retombant sur des chapiteaux à feuillage ou à crochets, datant du XIIIème siècle. Le chœur est éclairé par une baie, percée dans le mur sud.





L’abside à 5 pans, voûtée d’ogives toriques, est éclairée par 5 baies hautes et étroites. On remarque la présence de culots modernes qui sont des modelages en plâtre du XIXème siècle. Ils représentent probablement des portraits des notables locaux du moment.

Avant de continuer votre visite et de ressortir de cet édifice, sachez que vous avez marché sur ou à côté des sépultures de nombreux nobles de la commune.

L’église fut donc la dernière demeure de quelques membres d’illustres familles possédant des fiefs locaux. Si vous voulez en savoir plus sur ces familles nobles, découvrez les autres lieux historiques (interdits au public).

Découvrez Faverolles en Berry et ses alentours


Infos pratiques :


Localisez Faverolles en Berry
sur Google maps

Mairie de Faverolles en Berry
2, rue de la Mairie
36360 Faverolles en Berry

Tél : 02 54 40 42 11
contact@faverollesenberry.com

Horaires d'ouverture :
Lundi, mardi, jeudi et vendredi
de 9h à 12h30
Contactez-nous